Kadhafi attaque Benghazi.

Hier soir, des jeunes se massaient devant le camp d’entrainement et demandaient des armes et des munitions, qui maintenant font gravement défaut aux insurgés. La ligne de front était encore à 50km de Benghazi. Les insurgés se sont fait attaquer par une katioucha puis par des mitrailleuses légères. Sans doute les attaquants disposaient-ils de systèmes de vision infrarouge ou même thermique. Dans les quartiers du sud de Benghazi les habitants montaient des barricades de fortune et préparaient des centaines de cocktails molotovs. Toute la nuit les mosquées répétaient en boucle qu’Allah est grand et qu’il est le seul.

Ce matin vers 6h on a entendu de nombreux bombardements au sud.La veillée d’armes semblait avoir tourné court puisque les rues étaient totalement désertes. Un avion de Kadhafi a largué des bombes près de l’université et du camp d’entrainement. Les loyalistes ont investi l’université où ils ont posté de nombreux snipers. La zone d’exclusion n’est respectée par personne, mais cela semble tourner à l’avantage des forces de Kadhafi. Celles-ci ne semblent pour autant pas encore vouloir pénétrer en ville, sinon elles seraient déjà là avec leurs chars. Elles sont pour l’instant cantonnées au sud, et pourraient faire mouvement vers le nord pour encercler la ville. Elles sont actuellement à 2km de ma position actuelle et pourraient couper toute communication sous peu.

Le moral des habitants est miné. Beaucoup cèdent au défaitisme et à la résolution de mourir. D’autres se lancent dans une guerre urbaine qui promet d’être meurtrière. Il est probable que la ville soit encerclée ou même prise dans les prochains jours.

Mise à jour : ce matin il y a eu 25 morts dans le camp des insurgés et au moins 13 blessés. Ils ont été frappés par des bombes à l’université au Sud et à Tabalino à l’Est, et par des snipers à Al Fuwayha. Les loyalistes ont essayé un encerclement par Tabalino une banlieue d’immeubles mais ils ont perdu 4 vieux tanks et au moins 2 hommes.
Ils disposent d’au moins 5 autres tanks flambant neuf.

Mise à jour 2 : Au sud de Benghazi le terrain est très dégagé, l’universite est assez éloignée des immeubles les plus proches et est donc l’emplacement parfait pour l’utilisation combinée des snipers et de l’artillerie de Kadhafi. Par contre, lorsque les loyalistes ont essayé d’encercler la ville par l’Est ils ont pénétré dans des zones urbaines. Malgré leur armement supérieur ils ont connu une déconvenue. Ils vont donc sans doute essayer de contourner plus à l’Est, en terrain plus dégagé.
Pour l’instant, la tésorisation des armes légères dans les maisons de Benghazi, dont nous avons déjà parlé, s’est révélée plutot bénéfique dans cette situation, les chefs de famille sortant avec leurs armes dans la rue.
S’ils disposent bel et bien d’optiques adaptées, les loyalistes pourraient par contre prendre l’avantage dans les combats de nuit, même en pleine ville.

A l’hôpital de Jalah ce matin :

Un char capturé par les insurgés est ammené en triomphe sur l’esplanade de la corniche.

Benghazi, 19 mars.

Cet article a été publié dans Libye. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s