Quelques photos de Libye: Ambiance.

Le 23 Mars. Enterrement de combattants au cimetière de Benghazi. Tous les quarts d’heure, ils s’enchaînent.
Il y aurait eu au moins 95 morts lors de l’attaque de Benghazi du 19 mars. Au moins la moitié touchée par des snipers à Hei Dollar et Al Foueha (orthographe incertaine) et des explosions à Gueryunis et à Tabalino. Les combats commencèrent à 6h du matin et prirent fin en début d’après midi.



—-

Vendredi 25 Mars. Jour de la grande prière. La mosquée semble avoir été délaissée au profit de la place de la corniche. Le prêche de l’imam se transforme en discours politique, sous l’estrade, un cerceuil. Les photos de martyrs s’étalent sur le mur de ce qui fut jusqu’à peu le tribunal. Les drapeaux se multiplient, même celui des Etats-Unis a fait son apparition aujourd’hui.

—-

Samedi 26 Mars. La route qui va de Benghazi à Brega est complètement libérée. Du fait des nombreuses frappes de la coalition, le trajet est parcemé de pick-up, tanks et autres véhicules militaires de toutes sortes; le plus souvent en feu. C’est une espèce de musée à ciel ouvert. Des miliers de gens s’arrêtent tout au long de la route pour observer les décombres, ramasser quelque chose, se faire prendre en photo ou bien récupérer les cables des lignes à haute-tension.

Certains tanks sont chargés sur des poids lourds pendant que d’autres véhicules en état de rouler sont récupérés. A certains endroits, d’énormes tas de munitions de Katiouchas utilisées. Là ce sont des rebelles préparant des chaînes de munitions avant Brega. Puis un tank détruit par la coalition.

—-

Dimanche 27 Mars. La route est libre jusqu’à au moins Al Uwayja. Il n’y a pas de front précis, sur la route, les stations services sont assaillies, siphonées; un peu plus loin le ravitaillement se fait à meme les citernes.

Beaucoup de voitures sont chargées de vivres ou d’eau pour les premières lignes, à l’initiative de gens de toutes sortes. Si des tas de munitions parsèment la route, il y a surtout de la nourriture chaude et des tonnes de friandises de toutes sortes distribuées en permanence. Un homme peine à distribuer des paquets de cigarettes gratuites.

La nuit Ras Lanuf est occupé. La ville est partiellement pillée, l’Hotel est defoncé et des maisons sont squattées.

Certaines ont subi une fouille des Kadhafistes d’autres des rebelles.

—-

Lundi 28 Mars. Le front progresse petit a petit jusqu’à se fixer vers Al Uwayja. En chemin les journalistes de la nouvelle télévision libyenne (tout juste créée à la hâte par des débrouillards bidouilleurs, elle émet nationalement. Un des gars a été tué par un sniper vers Guerunis le 19 alors qu’il filmait l’attaque de Benghazi ) interview des shebabs devant un bus echoué sur le bord de la route. Sur les jantes, la veille, le véhicule s’était heurté au check point de Ben Jawad. Venant de Tripoli, il avait créé un moment de tension durant 20 minutes et quelques inspections et embrouilles plus tard, finit par passer sous les acclamation des shebabs. Il s’écrasera sur le bord de la route 100m plus loin, perdant ses pneus les uns après les autres.

—-

Mardi 29 Mars. Retournement de situation. Le front, véritable melting pot de plusieurs miliers de personnes dont la moitié sans arme, recule petit à petit sous la pression des obus. Les ambulances se succèdent mais nous n’avons entendu aucune rumeur de morts. Vers Al Uwayja les tirs qui sifflent en permanence s’amplifient tout à coup. Un énorme convoi se met à repartir à toute allure en tirant sur le village qui longe la ville. Ce sont principalement des immeubles vides. Peut être y a-t-il des snipers embusqués?

Cet article a été publié dans Libye. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s